Les activités du Centre s’articulent prioritairement autour de trois thèmes ciblés :

  • les forces nucléaires françaises
  • les transferts d’armements
  • l’industrie d’armement

L’observatoire des armements se positionne en tant qu’organe d’observation et d’expertise d’une part, et en tant que médiateur d’autre part. Son objectif, par la diffusion de ses études, est de former et d’informer la société civile (médias, organismes, étudiants, chercheurs universitaires, associations, organisations syndicales et politiques, etc.) afin de permettre une meilleure appréhension des questions soulevée par la présence massive des armes dans le monde dans la perspective d’une démilitarisation progressive de la politique actuelle de sécurité.

La fiabilité et la pertinence des travaux de l’observatoire des armements sont des atouts qui lui permettent d’être aujourd’hui un interlocuteur auprès des responsables politiques sur les questions de défense.

Le Centre organise régulièrement (notamment avec la collaboration d’organismes français et étrangers comme Amnesty International, Saferworld, etc.), des journées d’étude et des colloques, dans l’objectif de développer le dialogue entre responsables politiques et société civile sur les questions de sécurité.

Pour réaliser ses études, l’observatoire des armements dispose d’une équipe de journalistes-chercheurs expérimentée et de ressources documentaires nombreuses et variées (ouvrages, revues spécialisées, banque de données).

Pour garantir son indépendance, l’observatoire assure une partie de son financement en facturant ses services et par la vente de ses publications.