Essais nucléaires

Communiqué de presse

Conséquences des essais nucléaires français en Algérie : premier pas vers la « réparation » ?

Essais nucléaires Victimes du nucléaire

Mise en ligne : Samedi 28 novembre 2009
Dernière modification : Dimanche 17 janvier 2010

L’information sur les conséquences des essais nucléaires français au Sahara algérien menées depuis plusieurs années par l’Observatoire des armements et les associations de vétérans — et aussi par le gouvernement algérien — commencerait-elle à porter ses fruits ?

« La France enverra des experts pour étudier les conséquences des essais nucléaires qu’elle a effectués dans le désert algérien et “assumera ses responsabilités”, dit-on de source proche du président français », selon les propos rapportés par l’agence Reuters dans une dépêche en date du 4 décembre 2007.

«  Le gouvernement de M. Sarkozy pourrait commencer par lever le “secret défense” sur les archives concernant les retombées des essais nucléaires puis mettre en place une commission rassemblant experts, représentants du gouvernement et représentants des associations  », suggère Patrice Bouveret, président de l’Observatoire des armements/CDRPC.

Nous nous félicitons de cette avancée et bien sûr nous invitons les experts, dès qu’ils auront été désignés, à venir nous rencontrer et consulter la documentation que nous avons rassemblées à ce sujet depuis plus de vingt ans.

Pour rappel, notre dossier « Visite du site d’essais français de Reggane au Sahara algérien », publié dans Damoclès, n° 121, novembre 2007, disponible contre 3 euros (port compris) auprès de l’Observatoire des armements/CDRPC, 187, montée de Choulans, 69005 Lyon.

Aller plus loin

Mardi 13 février 2024

Le 13 février 2024 marque le 64e anniversaire de la première expérience nucléaire menée par la France en territoire algérien, plus précisément dans la région de Reggane, au sud-ouest de (...)

Vendredi 29 septembre 2023

Cette revendication, portée par les associations depuis plusieurs décennies, devrait devenir réalité d’ici le 1er décembre 2023. Difficile toutefois de crier victoire, mais une brèche est (...)

Soutenir par un don